Mois: février 2015

Vendue: la plus belle d’entre toutes les GT3 RS 4.0?

Publié le

906 Chronicles

Temps de lecture estimé: 2’15

L’histoire d’amour entre les porschistes et la 997 GT3 RS 4.0, bien que récente, est l’une des plus endiablées. Nous avons déjà tant dit à son sujet, et pourtant, il reste encore beaucoup à raconter. Il suffit pour cela de dénicher des modèles réalisés entièrement selon les désirs du client. La preuve avec ce sublime exemplaire.

RA_800

Nous ne pensions pas qu’il serait possible d’établir une liste de doléances aussi longue en partant d’une base déjà fabuleuse. Et pourtant, vous verrez que le premier client s’en est donné à coeur joie. En premier lieu, la couleur n’aura pas manqué de vous sauter aux yeux! Il faut bien admettre qu’en laissant le choix entre le blanc et le noir, Porsche a pu se fourvoyer, tout comme dans le choix des bandes décoratives, pas forcément les plus réussies. Et pourtant, en optant pour cette couleur spéciale, appelée…

View original post 472 mots de plus

Devinez le montant !

Publié le

Les bactéries sont aux commandes !

Publié le

Notre deuxième cerveau …

bonheuretamour

bâfrer

On réalise de plus en plus à quel point l’intestin est important. Il contient plus de neurones que le cerveau ( !) et les ¾ des messages vont de l’intestin au cerveau, et non l’inverse.

A présent, plusieurs équipes de chercheurs américains peuvent affirmer que les bactéries intestinales contrôlent notre comportement, nous poussant à manger (ou à éviter) certains aliments afin de s’octroyer ce qu’elles « estiment » être le meilleur environnement !

En ré-examinant les études antérieures sur le lien entre la flore intestinale et le comportement, ils ont trouvé qu’effectivement, les bactéries intestinales nous manipulent, en nous causant des fringales !

De nombreuses bactéries vivent dans notre tube digestif, 100 x plus nombreuses que nos autres cellules (bref, nous sommes faits de bactéries… et de bien peu de cellules humaines !).  Elles forment un écosystème ou «microbiome». Dans cet écosystème, des espèces différentes ont des besoins différents et vivent en abondance relative en fonction de la nature de leur environnement.
L’un des principaux facteurs déterminant notre environnement intestinal est la nourriture que nous ingérons. Certaines bactéries intestinales préfèrent consommer des matières grasses…

View original post 226 mots de plus

It’s Tea time ! :-)

Publié le