Mois: août 2014

Vous reprendrez bien un peu de thé ?

Publié le Mis à jour le

Amateurs de sensations fortes et d’escapades hors du commun, ceci est pour vous:

http://demotivateur.fr/article-buzz/il-seagit-certainement-du-sentier-le-plus-dangereux-au-monde-mais-vous-ne-devinerez-jamais-o-il-m-ne-incroyable–921

Cocasse ….

Publié le

  Mon fils de 6 ans et demi au petit-déjeuner :

– Papa, comment s’appelle l’arbre qui fait pousser les figues?

– C’est le figuier.

– J’aurais dû y penser, c’est comme le cocassier !

– ???

– Ben oui tu sais bien, l’arbre qui fait pousser les fruits coin-coin …

Bon, je crois que je vais reprendre un peu de café….

 

Etre à l’écoute, avantages et inconvénients

Publié le Mis à jour le

Conseils pour lutter contre la dépendance affective

Vous êtes très sensible, d’un naturel dévoué et même trop généreux(se) parfois, et cela vous amène à avoir une certaine fragilité dans vos relations affectives?

Vous n’y pouvez rien, ne vous sentez pas coupable de ce qui vous arrive, c’est au contraire parce que vous êtes plus à l’écoute que l’on recherche votre compagnie. Cependant, vous savez que vous avez besoin des autres pour vous sentir bien, et que ce que vous donnez, vous en avez aussi besoin en retour. C’est normal, mais il ne faut pas oublier la maxime « on ne peut compter que sur soi-même »: dépendre de quelqu’un, c’est se fermer beaucoup d’horizons, parce que vous organiserez forcément votre vie en fonction de celle de la personne aimée. Voici quelques conseils pour lutter contre la dépendance affective.

Il faut d’abord essayer de garder un cercle d’amis personnels: partager les mêmes amis peut vous conduire à vous retrouver tout(e) seul(e), ou à n’avoir que peu d’intimité dans votre relation. Il est bien d’avoir d’autres personnes sur qui compter quand l’autre n’est pas disponible. Bien sûr, garder un pas hors de la relation ne signifie pas la harceler de messages ou d’appels lorsqu’elle n’est pas là. Il faut se contenter de faire confiance, et de prendre du temps pour soi. La personne avec qui vous êtes vous aime, sinon elle ne serait pas avec vous, mais il ne faut pas l’étouffer, ou elle risque de vouloir reprendre sa liberté.

Aimez, donc, sans démesure toutefois, et dites-vous que vous pouvez très bien vivre sans la personne avec qui vous êtes: vous avez l’occasion de vivre votre vie, avec quelqu’un pour vous soutenir si vous en avez besoin, n’utilisez pas votre amant(e) ou ami(e) comme béquille! Sachez que vous êtes capable de tout, et que vous irez plus loin soutenu(e) par l’être aimé.

Enfin, acceptez de varier vos activités et vos sorties. Rester enfermé(e) à la maison à attendre l’autre, ou simplement rester l’un sur l’autre finira par étouffer votre couple, ou votre lien d’amitié. Le simple fait de rencontrer d’autres personnes valorisera vos qualités de générosité, de compréhension et d’écoute. Vous vous rendrez compte que votre compagnie sera agréable pour plus d’une personne, et vous reprendrez confiance en vous. Votre dépendance affective se reportera peut-être sur autre chose, qui sait? vous transformerez cela en temps de shopping, ou en cours de gym!

—————–

par Nicilas.B (09/02/2013)

Voulez-vous en savoir plus sur la dépendance affective en amour?

Source: Fruitymag

Un site ami Fruitymag 

Publié le Mis à jour le

 

Fruitymag 

Un Sac de billes, de Joseph Joffo

Publié le

Club lecture

sacdebilles.pjpegJ’étais très jeune quand j’ai entendu parler de ce livre. Dans mon collège de campagne, nous avons peut-être lu un extrait, ou peut-être mes professeurs ont cité en exemple ce roman, comme mémoire de la Seconde Guerre Mondiale. Je ne suis plus certaine, je conserve seulement l’impression que l’on m’avait conseillé ce livre. Il y a déjà plusieurs années j’ai apprécié Si c’est un homme de Primo Levi, et Le Journal d’Anne Franck. Quand je dis apprécier, il s’agit bien entendu de la qualité d’écriture, du témoignage poignant de ces deux êtres et de l’émotion qui nous saisit face à l’horreur. UnSac de billes traite bien du même sujet mais paradoxalement avec ce point de vue enfantin à double tranchant : émerveillé comme le héros, le lecteur ne peut ( ne doit pas) ignorer que derrière les péripéties du petit Joseph et de son frère, se cachent en fait…

View original post 67 mots de plus